Danielle BENOÎT

Démarche artistique

        Émue par les mosaïques romaines, byzantines puis modernes lors de mes études en Arts et Histoire de l’art, je n’aurais jamais pensé pratiquer cet art qui relève d’une technique et d’un savoir faire ancestral pratiqué depuis des millénaires par les artistes et artisans.  

       Mes premières tentatives sont liées à la résolution d’un problème de plancher fissuré. J’ai dû réparer ce revêtement de céramique parce que le format et la couleur des tuiles étaient discontinués.  J’ai alors inséré des tuiles cassés de diverses couleurs parmi celles existantes afin d’unifier le tout.  Une solution abordable, esthétique et durable qui a redonné vie au design du plancher. J’utilisais la technique «Trecendis» mise de l’avant par l’architecte Gaudi. Par la suite, j’ai eu l’idée d’intégrer une oeuvre mosaïque à l’architecture.  

                                                                                                                               

 C’est ainsi que me suis intéressée de plus près à cette pratique artistique utilisée par les plus grandes civilisations. Restée inchangée, cette méthode d’élaboration a beaucoup évoluée. De l’antiquité à l’Art Nouveau, ce moyen d’expression perdure grâce à l’art contemporain. Qu’elle soit intégrée à l’architecture ou autonome telle une mosaïque de chevalet, cet art est désormais considérée comme un Art Majeur.  

         Le monde de l’art, de l’architecture et du design ont toujours fait partie de mes préoccupations. J’adhère au principe philosophique de Platon: La Conversion de l’âme vers le Vrai, le Bien et le Beau.

 Pourquoi la  mosaïque?  

       Cette pratique d’art est pour moi, une réponse aux bouleversements sociaux et économiques provoqués par l’avènement de l’informatique où tout projet devient rapide, parfait, performant, éphémère et…formaté.   

       La mosaïque nécessite l’apport de la main de l’homme, chaque coupe ne peut pas être précise comme la machine. À travers le geste de couper et déposer chaque petit tesson (l’un à côté de l’autre) l’expression et la sensibilité de l’artiste se révèlent autant dans la coupe que dans la pose. C’est un geste intimiste qui lui est propre.  

       Par la taille et la coupe, j’essaie d’arrêter le temps. Un geste que je qualifie de  slow art.  Je m’efforce d’assurer une certaine pérennité à mon oeuvre. Après tout, la mosaïque n’est-elle pas qualifiée d’art pour l’éternité? C’est ma façon de faire l’éloge de la lenteur, une sorte de résistance à la vitesse et à la consommation effrénée que l’on connaît aujourd’hui…Une façon de se sortir de l’enclave des réseaux-sociaux.  

       La mosaïque est également un genre de pixelisation de l’image fait à partir d’un matériau robuste. Je veux transposer les pierres ou smalti dans un langage plastique influencé du XXe siècle (Abstraction géométrique). Comme l’aurait dit le poète Guillevic: J’ai fermé l’angle droit / Qui souffrait d’être ouvert«  (tiré du poème rectangle et parallèle).  

       Cette forme d’art, nécessite énormément de patience, de persévérance, de détermination et…de minutie « Faut

juste se lancer dans l’expérience qui vous transperce ». Certains vont y découvrir un pouvoir thérapeutique sur le plan physique, émotionnel ou psychologique. Pour ma part, c’est une façon de construire et se reconstruire…Raccommoder le monde tel une tisserande.  

                  

Voir la traduction

Formation en Art et mosaïque: 

  • Certificat en Arts visuels UQAM

  • Baccalauréat en Histoire de l’art (spécialisation Histoire de l’architecture)

  • M Sc Aménagement option CEB

  • Cours initiation à la mosaïque Mosaikashop / Montréal

  • Workshop de mosaïque l’Atelier Phebus / Grondines

Master Class avec mosaïstes italiens de réputation internationale venus à Montréal:  

  • Enzo Tinarelli /Académie des Beaux-Arts de Carrare  

  • Valeria Ercolani / Maison de Mosaïque Contemporaine en France

  • Romuald Mesdaghi / L’Artefact Mosaic Studio, Venise

  • Luca Barberini /Koko Mosaico à Ravenne

  • Giovanna Galli/ Maison de la Mosaïque Contemporaine

  • Henry-Noël Aubry / Mosaïque Contemporaine en France

Formations autres: 

  • Kelly Knicherbocker / Atelier Rivenswork, U.S.A.  

  • Atelier Caroline Archambault. Saint-Sauveur, Peinture Contemporaine

CONGRÈS:

  • Congrès SAMA: American Mosaic Society, Boston 2018

  • Congrès AIMC / Paray-le-Monial, France, 2018

EXPOSITIONS:

ESPACE GALERIE / SAINT-SAUVEUR - MAI 2018 À SEPT. 2018

GALERIE ROD / SAINT-SAUVEUR - DON POUR LE FESTIVAL DES ARTS DE SAINT-SAUVEUR - JUILLET À AOÛT 2018

GALERIE ERGA / EXPOSITION COLLECTIVE AVEC JURY «  CAME 2018 » - OCTOBRE 2018

ESPACE GALERIE / EXPOSITION COLLECTIVE « Face à l’indifférence » - MARS 2019

GALERIE ERGA / EXPOSITION COLLECTIVE « Poème de Verre » - AVRIL 2019

Danielle(1).jpeg
IMG_2992.jpg
IMG_1576.jpg
Danielle2.jpeg