Marie-France PINARD

ROC ET DENTELLE

 

Depuis la petite enfance, je n’ai cessé de gribouiller tout ce que je trouvais, perdue dans la magie des couleurs. J’ai toujours ressenti une familiarité instinctive pour le solide, le dense, le rugueux. Traduire la fragilité dans la masse, y trouver la lumière. Je suis biologiste : pendant des années, j'ai admiré au microscope le vernis opalescent d'une spore ou la structure géométrique rigide mais transparente d'un grain de pollen. Autant d'inspirations dans ma pratique artistique.

 

Dans les années 80 et 90 à Montréal, j'ai exposé en solo des acryliques et des sculptures de résine transparente à l’atelier Les doigts sales et au café Les Entretiens. J’ai fait de la peinture en direct au Metropolis et un intensif de travail du verre à Espace verre. En 2010, j'ai exposé avec l’atelier Sfumato au Mouton noir à Val-David, puis en solo à La Maison du thé à Montréal. J'ai participé à plusieurs expositions collectives entre 2011 et 2013 à Espace fresques à Val-David et à Espace rhizome à Val Morin. En mai 2014, j’exposais en solo à la galerie montréalaise MCM Création et en 2015 j’ai participé aux Journées de la culture à Val-David.

 

Dans la nature des Laurentides et à l’atelier Sfumato, pendant plusieurs années, j’ai approfondi ma recherche de la lumière dans les profondeurs de la matière. Abstraits, de composition simple, mes tableaux présentent souvent de grandes masses texturées, transparentes, en perspective frontale. Rocs de dentelles. Depuis cinq ans, je travaille d'anciennes portes de bois qui vieillissent doucement l’hiver, dehors dans un petit boisé. D’année en année, elles se transforment avec moi.

05.jpg
02.jpg
01 (1).jpg
04.jpg