Des mots dans la peinture

Cécile BUYSSE

Exposition solo, ESPACE GALERIE    St-Sauveur

Du 5 mai au 1er juin 2019                                                    

vernissage : le samedi 5 mai à partir de14h

 

 Cécile peint depuis de nombreuses années (plus de trente ans…). D’origine belge, elle a immigré au Québec en 1980. Elle qui voulait étudier en arts plus jeune, pourra véritablement vivre sa passion à partir de 1984. Faisant suite à des ateliers avec l’artiste Francine Labelle à Montréal, elle entreprend un baccalauréat à l’université Concordia de 1986 à 1991 où elle étudie notamment avec le peintre Guido Molinari.   Elle est représentée à Montréal par la galerie Valentin depuis 2008.

Elle nous invite aujourd’hui à plonger dans sa dernière production où elle intègre les mots à un langage visuel toujours hautement coloré. C’est une quête de sens qui la guide. La seule exploration de la couleur ne lui suffisait plus. Il n’est cependant pas question ici de littérature. Elle considère souvent la lecture d’un tableau comme un voyage et ici elle nous propose, à l’intérieur de ce voyage, la rencontre imprévue de mots, d’expressions qui la concernent, qui la touchent.  Elle nous dit faire peut-être sa psychanalyse sur la toile, mais bon, tous les artistes ne parlent-ils pas d’eux-mêmes, qu’ils soient cinéastes, écrivains, danseurs…

Sur le plan pictural elle intègre aussi la présence du bois, qui est son support mais dont elle négligeait l’apport esthétique. Ici, elle a repris d’anciens tableaux qu’elle a sablé, décapé parfois, gravé, trituré et qu’elle recouvre de fines couches de couleur grâce à la technique du glacis. Cette exposition présente donc le résultat de ces deux intégrations : les mots et le bois.